10 rue du Faubourg poissonnière 75010 PARIS
06 18 43 41 34

Comment réussir l’évaluation des plateformes IOT ?

Dans un marché comportant un nombre important de fournisseurs IOT, l'évaluation des plateforme IOT devient de plus en plus compliquée et une classification efficace de leurs performances est nécessaire avant tout déploiement.
L

e marché des plateformes IOT comporte un très grand nombre de fournisseurs très divers dans leur approche et leur offre de service. La sélection d’une plateforme IOT performante qui coïncide avec les exigences clients d’une part, dépendant de leurs écosystèmes existants et qui permet un déploiement sécurisé et rapide d’autre part, est devenu difficile.

L’étude réalisée par  451 Research, en 2016,  sur la dynamique organisationnelle des entreprises IOT, démontre les deux principales attentes de l’application de l’IoT sont la réduction du risque (68,6%) et l’optimisation des opérations (68%).

Dans cet article, nous allons vous présenter les types des plateformes existantes, leurs caractéristiques ainsi que d’autres informations importantes, qui pourraient vous aider dans votre processus de prise de décision et réduire le risque de déploiement.

Les différents types de plateformes

Nous pouvons distinguer quatre types de plateformes IOT, chacune ayant des fonctionnalités, des avantages et des limites différentes.

Des applications dont les caractéristiques sont :TEXTE 11

Type de plateforme
Fonction / caractéristique
Exemple
Limite
Plateforme de connectivité
  • Assure la connectivité entre les périphériques pour mieux interagir entre eux.
  • Une grande partie est gérée par le fournisseur ou un opérateur réseau.
Applications axées sur le data reporting avec un nombre modéré d’appareils, dont les caractéristiques sont :

  • Intégration des communications.
  • Identité et sécurité
  • L’intégration des données n’est pas toujours possible en fonction de leur typologie.
  • Peu de services de haut niveau.
Middleware
  • Permet l’intégration de nouveaux flux de données vers des systèmes existants.
  • Permet la création de nouveaux services s’appuyant sur une infrastructure logicielle existante (exemple ERP, CRM)
Applications liées aux systèmes existants dont les fonctions ;

  • Gestion d’appareils
  • Gestion des notifications

Gestion des systèmes de la rétroaction vers le terrain.

  • Elle est adaptée  aux applications où le volume de données, la complexité des calculs et la communication inter-appareil est limité
Plateforme d’application Permet un déploiement flexible d’IOT comprenant des services de haut niveaux comme le Data processing (Stockage, distribution, abonnement et publication des données complexes) et l’asservissement du contrôle des interactions des appareils. Intègre les services et fournit des API dont les principaux aspects sont:

  • Gestion de module d’Analytics.
  • Gestion de données.
  • Gestion des API.
  • Intégration des processus métiers.
Limitation dans l’intégration de données : Perte des données lors du transfert à des applications externes.
Plateforme intégrées
  • Permet d’importer  des données hétérogènes depuis des sources diverses (exemple :  CRM d’une autre entreprise).
  • Facilite l’intégration avec les outils spécifiques du monde industriels:
  • Assemblage des composants via la plateforme pour répondre à des besoins plus complexes.
  • L’intégration aux systèmes existants est déjà inclue dans de la plateforme.
Des applications dont les caractéristiques sont :

  • Capacités multiples.
  • Spécialisations verticales.

Intégration des données.

  • Traitement des données (préparation visualisation, calculs)
Demande de l’engineering car ces plateformes sont les plus complexes.

Résumé : première partie

Les gains de l’IOT sont en général, colossaux. Les plateformes intégrées sont les plus performantes en terme de capacité, de traitement et d’intégration. Elles permettent de répondre à des problématiques plus larges. De ce fait, lors d’un programme IOT qui à terme souhaite fournir une solution intelligente, doit s’orienter vers ce genre de plateforme pour maximiser à la fois l’efficacité des investissements et la flexibilité à long terme.

Les critères importants pour sélectionner votre plateforme

Image iotbox représentant les critères importants pour sélectionner votre plateforme IOT

Une plateforme IOT peut être composée de nombreuses parties, et son utilité est déterminée par l’adéquation de ces différentes parties aux objectifs du déploiement. Pour évaluer cette adéquation, nous proposons ici, une classification selon les performances souhaitées afin de  catégoriser les offres de plateforme:

1 – La capacité à intégrer des applications diverses.

Afin d’adapter les plateformes aux nouveaux types des appareils ou flux des données, il est important de prendre en compte la conception de leurs applications afin de faciliter leurs réutilisation. Par exemple, dans le cas des interactions complexes entre les données, il faut s’assurer qu’il y ait un accès à des fonctions de plus haut niveau telles que l’analyse statistique de données et du Machine learning ou de l’intelligence artificielle.

2 – L’évolution vers l’Intelligence Artificielle et le Machine Learning.

Les déploiements de l’IOT ne présuppose pas une connaissance de l’algorithme idéal de traitement de la donnée. De ce fait la structure d’analyse des données ne sera pas toujours un algorithme algébrique. Les résultats peuvent venir des nouvelles technologies de calcul, auto-apprenante ou utilisant des mécanismes d’intelligence artificielle. La structure de la plateforme IOT doit permettre d’intégrer ces nouveaux modes de calculs pour des résultats optimaux.

Il existe plusieurs nouvelles technologies algorithmiques, telles que les réseaux de neurones, ou par exemple les scorings de patterns en machine learning, qui permettent  de mieux comprendre les relations complexes des systèmes et leur environnement en agissant sur des corrélations de données. Ces modèles de corrélation peuvent être utilisés dans un ensemble d’applications diverses comme la maintenance prédictive ou l’optimisation des processus par analyse des aléas probables.

3 – La sécurité.

La plateforme doit intégrer un ensemble de  fonctions pour qu’elle puisse présenter des données sans faille de sécurité. Cette sécurité couvre la gestion des périphériques, puis elle inclut les flux des données (stockage, distribution et destruction) et enfin la mise à disposition des résultats.

L’architecture de la plateforme doit être conçu pour atteindre un niveau de sécurité acceptable une fois la plateforme déployée. Elle doit conjointement supporter toutes les protections qui doivent être mises en place, à savoir :

  • Les certificats d’identification qui contrôlent les appareils, les administrateurs et les utilisateurs finaux des données.
  • Les aspects de protection des données qui permettent de chiffrer les données déplacées ou stockées.

4 – L’intégration du calcul avec les systèmes de mesures et de contrôles.

En raison du volume de données IOT, certaines fonctions de traitement et de gestion doivent être rapprochées des périphériques afin de pouvoir réaliser des calculs sans transporter un large volume de données. Des fonctions telles que le cryptage et le traitement des données peuvent être mise en oeuvre sur des éléments proches du système de mesure ou de contrôle. Cela permet de répartir les ressources IT requises et travailler à l’échelle d’un déploiement global.

Ce besoin peut ne pas être considéré au début du déploiement, mais il doit être pris en compte pour tout système qui s’attend à croître et à s’étendre.

5 – La gestion des appareils.

Le nombre important des appareils utilisés dans l’IOT nécessite un support opérationnel pour rester fonctionnel et sécurisé. La plateforme doit donc inclure la capacité de gestion de ces appareils et de leur niveau d’automatisation.

L’une des fonctions fondamentales de cette gestion est le contrôle du bon fonctionnement opérationnel. Il existe bien d’autre fonctions comme les mécanismes d’authentification, le niveau de batterie, la qualité de la communication, la garantie de sécurité dont le bon fonctionnement doit être éprouvé au cours du temps

6 – La gestion et l’orchestration des tâches opérationnelles.

La performance des applications IOT dépend du séquencement et de  l’orchestration des tâches opérationnelles. Pour faire face à la croissance du  nombre d’appareils et des volumes important de données lors de déploiement globaux, il devient complexe de devoir opérer manuellement les tâches. Lors de l’évaluation des plateformes IOT, portez une attention particulière aux capacités d’orchestration existantes et aux fonctions déjà automatisées.

7 – La flexibilité.

Une plateforme doit être adaptable aux besoins des déploiements d’aujourd’hui et du futur. De ce fait, lors de l’évaluation et lors de la mise en oeuvre des plateformes, veillez à :

  • Déterminer la liste des intégrations et des extensions pré-existantes de la plateforme, plutôt que la mise à disposition d’une simple API qu’il faudra configurer ou étendre à des nouveaux cas.
  • Rechercher des applications dont l’architecture est  basée sur des conteneurs indépendants permettant un déploiement sur n’importe quelle infrastructure et des microservices permettant l’intégration dans des applications globales pouvant profiter des données manipulées.
  • Déterminer les environnements possibles de déploiement qui peuvent être impactés par les contraintes du projet. Par exemple :
    • Un projet en temps réel demande un déploiement dans le serveur de données de l’usine avec un bus temps réel.
    • les déploiements à fort niveau de sécurité demandent des déploiements dans le site, sous le firewall de l’entreprise.
    • les déploiements multi-géographique demandent des déploiements basés sur le cloud …

8 – Le cycle de vie de la plateforme.

La dernière dimension à prendre en compte lors de l’évaluation des plateformes IOT est son  cycle de vie. Tous les systèmes logiciels doivent avoir des mises à jour, des mises à niveau et de la maintenance. Au cours du processus d’évaluation de la plateforme, il est important d’examiner comment le fournisseur gère les mises à jour. Les plateformes livrées en tant que service auront une gestion différente de celles déployées sur site.

Par exemple, pour des déploiements locaux, vous devez vérifier que le contrat de maintenance du fournisseur n’est pas caduc si l’utilisateur souhaite ne pas tenir compte des mises à jour, afin de réduire les interruptions ou les risques liés à ce processus. Le fournisseur peut proposer des accords de support étendus, ainsi que des options pour la durée de prise en charge selon le type de la plateforme.

La plateforme n’est qu’une solution technique. Elle est dépendante de son fournisseur : Evaluez le fournisseur aussi !

Image indiquant comment choisir son fournisseur

En plus d’une compréhension complète des différents aspects des plateformes IOT, les capacités du fournisseur de la plateforme sont aussi importants dans le succès à long terme.

Selon le domaine d’intérêt, nous identifions trois types de fournisseurs:

  • Ceux qui maîtrisent la technologie opérationnelle (OT), avec une expérience dans la fabrication, les procédés industriels, le transport et les services publics.
  • Ceux qui ont une formation en IT, et qui sont devenus compétents dans les systèmes et de logiciels basiques de la technologie IOT.
  • Ceux qui ont de l’expérience à la fois en OT et en IT.

En se basant sur cette différentiation, le choix du bon fournisseur pourrait se faire selon les critères suivants:

  • Votre besoin est relié à votre infrastructure IT,
  • Votre besoin est relié à l’optimisation des processus industriel
  • La capacité et les services d’intégration.

Nos recommandations sont de veiller à :

1 – Vision sur vos opérations.

Les déploiements IOT sont un mélange complexe de technologies et de processus métiers. une plateforme efficace doit aller au-delà des éléments technologiques (OT, IT) vers la spécialisation et l’expérience du fournisseur. Alors, choisissez des fournisseurs qui ont la capacité de s’intégrer aux opérations existantes tout en minimisant les risques de déploiement IOT.

2 – Expérience dans votre domaine.

Un fournisseur qui est un utilisateur actif de sa propre plateforme aura un intérêt significatif dans le succès à long terme de la plateforme. Examinez leur expérience et la pertinence avec laquelle ils ont déployé la plateforme pour l’adapter avec vos demandes, puis déterminer s’ils utilisent les plateformes dans leurs propres opérations.

3 – Capacité à générer des partenariats.

En plus de la plateforme, le déploiement IOT fait appel à d’autres périphériques et infrastructures, donc il est essentiel d’évaluer les partenariats du fournisseur pour s’assurer qu’il dispose d’un ensemble de partenaires capables de  répondre aux exigences.

4 – Services consulting et professionnels.

Les projets IOT impliquent souvent de nouvelles technologies, et l’utilisation de services externes qualifiés pour guider la mise en œuvre et la formation des ressources internes, peut aider à assurer le succès après le déploiement. Certains fournisseurs de plateformes ont formé des partenariats avec des sociétés d’intégration et de consulting externe, et d’autres ont ces capacités d’intégration et de consulting en interne. Dans tous les cas, faites une étude attentive des consultants disponibles qui sont déjà qualifiés dans la plateforme, et dans les technologies de mise en œuvre.

 EN RÉSUMÉ 

Suivant les trois classifications entamées précédemment, le déploiement des plateformes IOT  peut être plus facile.

En résumé, trois points clés à tenir en compte lors du processus d’évaluation des plateformes:

  • Choisissez le type de plateforme dont vous avez besoin à long terme
  • Choisissez une plateforme dont la technologie est la plus proche de vos attentes
  • Choisissez une plateforme dont le fournisseur dispose de capacités adaptées à votre projet à long terme.

Vous avez des problématiques liées à l’innovation ? Nous adorons nous retrousser les manches pour mettre en place les projets de demain. Contactez-nous et nous vous aiderons dans la recherche et la mise en place de solutions qui répondent à vos problématiques industrielles.